Bibliobus Province de Hainaut

29 novembre 2013

Femmes exceptionnelles

Lors de notre dernière rencontre, nous avons évoqué quelques femmes exceptionnelles.
 
Souvenez-vous ...
 

416pA5lA++L__

Luc, intrigué par l' affaire DSK, avait jeté son dévolu sur Anne SINCLAIR et lu " 21, rue de la Boétie ".
Anne Sinclair, pendant cette période particulièrement difficile de sa vie, s'est penchée sur la vie de son grand-père, Paul Rozenberg, ami et conseiller des peintres, dont la galerie se situait au 21 de la rue de la Boétie à Paris.
Itinéraire donc de ce grand-père juif, visionnaire, mécène, intime de Picasso, de Braque ... devenu paria sous Vichy.
Anne Sinclair retrace son histoire familiale, dominée par l'art, la guerre et l'exil. Beaucoup d'informations concernant les recherches de son grand-père pour retrouver les tableaux volés par les Allemands.
 
Manifeste donc d'une journaliste de talent,qui reprend sa vie en main à 63 ans, et qui rend hommage à son grand-père.
 
Luc (non renseigné sur le contenu de l'ouvrage) aurait souhaité découvrir davantage la personnalité de la journaliste et a été un peu "soûlé" par toutes les précisions picturales de l'ouvrage.
 
Annie avait choisi un grand nom de la littérature : Anaïs NIN (née en 1903) célèbre pour ses fameux Journaux intimes comme voyages intérieurs.
 " Etre une femme " : recueil de textes dans lequel Anaïs Nin réfléchit sur la condition féminine, aborde aussi l'érotisme féminin. Entre articles, conférences et interviews, elle décrypte la place de la femme, son sentiment de culpabilité, sa volonté créatrice.
Quelques-unes de ses thèses - auxquelles Annie  semblait adhérer totalement :
Tout est possible quand on veut.
Créer, concrétiser quelque chose.
Transgresser les règles.
Choisir.
Prendre en main sa destinée.
 
Quel programme exceptionnel pour 2014 . En avant, les femmes ! Les hommes aussi, bien évidemment !
 

41Q74AGX62L__Liliane avait lu avec beaucoup de plaisir " De la part de la princesse morte " (1999) de Kanize MOURAD.
roman historique dans lequel la romancière, journaliste et  elle-même, fille de la dernière sultane de Turquie, raconte la vie de sa mère.
C'est une épopée historique passionnante : la Turquie, le Liban, l' Inde ...
Beaucoup d'ambiance, de détails évocateurs (tissus, parfums ...), de coutumes. Une intrigue palpitante.
Un authentique parcours. Beaucoup d'humanité.
 Un beau roman à offrir !
 
Michel, inconditionnel de Jane Austen, avait plongé sur un roman américain, " Le Club Jane AUSTEN " (2007) de Karen Joy FOWLER.
Californie. Eté caniculaire. Cinq femmes et un homme se réunissent régulièrement pour échanger leurs impressions sur l'oeuvre de la grande romancière anglaise. Mais, en fait, le Club est en mal d'amour !
Tout est prétexte pour analyser les pensées secrètes des membres du club : leurs liaisons, leurs doutes ...
Et l'étude de Jane Austen ( à la grande désillusion de Michel ! ) passe au second plan.
Trop d'intrigues à la façon  "Desperate Housewives" !
 
Console-toi, Michel; la fois prochaine, tu seras comblé !
 

Jacqueline avait été séduite par le personnage d' Hélène GRIMAUT.
Dans " Variations sauvages " (2003), la célèbre pianiste nous raconte son parcours : son enfance rebelle, sa découverte de la musique, sa rencontre avec le piano, sa passion pour Chopin ... et son amour pour les loups !
A la fois harmonie musicale et symbiose animale.
D'après Jacqueline, une autobiographie fascinante empreinte de psychologie et de mysticisme.  
 
Edith n'avait pu se réduire à un choix unique. Elle avait préféré nous offrir toute une série de femmes extraordinaires qui avaient fait l'objet d' un grand entretien à France-Info et dont les témoignages avaient été recueillis
par Célyne BAYT-DARCOURT dans " Femmes d'exception " paru en 2010.
Citons-en trois.

51RcH5Fwy8L__

Florence ARTHAUD, femme libre, figure incontournable de la voile française, qui a fait ses preuves dans un milieu d'hommes, qui a remporté la mythique route du rhum et qui a ouvert la voie à une nouvelle génération de femmes skipper.
Qui s'occupe aussi d'une fondation d'accès à l'eau potable...
 
Dorine BOURNETON.
A 16 ans, seule survivante d'un crash aérien, elle perd l'usage de ses jambes. Et quatre ans plus tard, elle décroche son brevet de pilote. Ce qu'aucune handicapée n'avait réussi avant elle. Elle parvient ensuite à légaliser le pilotage professionnel chez les paraplégiques.
 
Régine FRIEDMAN, qui a vécu dans le ghetto de Varsovie et dont la vie a été marquée  par les persécutions, la faim, le froid et qui s'en est sortie à force de courage, de sang-froid et d'inventivité.
 
Martine, avec beaucoup de sensibilité, nous avait présenté " Mon coeur qui bat et qui n'est pas le mien " 
 d'Aline FEUVRIER-BOULANGER .

413cVNzZyaL__

Témoignage d'Aline qui a 18 ans a le coeur épuisé. Elle souffre d'une malformation cardiaque. Comme son père et son grand-père qui ont été emportés par cette même malformation.

 

Aline attend un donneur compatible. Et, après une nuit d'attente, un inconnu lui a donné son coeur...

 Ce témoignage est un hymne au don d'organes, une tentative d'éveil des consciences, une alerte sur la pénurie des donneurs.

Une renaissance dans un livre émouvant.

 

Posté par bibliobus à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 octobre 2013

Fureur 2013

Ça se  passait au Centre culturel de Presles pour la Fureur de lire le samedi 12 octobre

 

P1120321

 

Un thème : les héros de notre enfance

Toutes les photos dans le diaporama "Fureur 2013"

Posté par bibliobus à 16:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2013

 
 


NOCTURNE LE 13 NOVEMBRE
OUVERTURE JUSQU'À 21H



LA CROIX-ROUGE A LE PLAISIR DE VOUS INVITER À SA GRANDE
Bouquinerie 2013

 

DU MARDI 12 AU DIMANCHE 17 NOVEMBRE 2013, DE 9H À 18H
GRANDE VENTE DE LIVRES D'OCCASION ET TOUS GENRES

 

Venez découvrir plusieurs dizaines de milliers de livres en bon état, triés, classés par ordre alphabétique, par catégories et vendus à petits prix au profit des actions de solidarité de la Croix-Rouge de Belgique.

Le profit de cette vente aidera la Croix-Rouge à développer des activités de proximité en faveur des personnes qui en ont besoin.


QUAND VOUS ACHETEZ UN LIVRE,
VOUS AIDEZ LES PLUS VULNÉRABLES!
 

ADRESSE
Croix-Rouge de Belgique
Rue de Stalle 96
1180 Bruxelles

Plan d'accès


 

Copyright © 2013 Croix-Rouge de Belgique, All rights reserved.
Vous recevez cet email car vous avez marqué votre intérêt pour la Bouquinerie de la Croix-Rouge de Belgique

Croix-Rouge de Belgique Rue de Stalle, 96 Bruxelles 1180 Belgium

Posté par bibliobus à 09:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le rentrée des "Livres vagabonds"

Pour ce premier rendez- vous, Edith a évoqué  un ouvrage d' Henri GOUNELLE (dont Luc - si ma mémoire est bonne- nous avait parlé) : "Les Dieux voyagent toujours incognito".

Paris. L'été. Un suicidaire, qui a peur de vivre et qui n'ose pas ..., est sauvé par quelqu'un qui va le contraindre à exécuter plein de choses qu'il n'aurait jamais osé entreprendre seul mais dont il rêvait cependant.
Réflexions donc sur nos inhibitions, nos conditionnements. Et sur les moyens de s'affirmer et de vivre pleinement sa vie.
En avant, donc. Agissons !
 

mase

Martine,elle, avait été attirée par "La petite Fille qui aimait la lumière" de Cyril MASSAROTTO : roman qui traite, avec délicatesse, de la transmission, de la relation filiale "choisie".
 Un vieil homme, barricadé dans sa maison, au coeur d'une ville déserte, après un génocide ?, recueille une petite fille blessée.
Le vieux lui raconte la beauté de la vie, les possibilités du futur alors qu'elle lui offre de savourer le présent.
Tendresse. Emotion. Nostalgie ...
 
Michel, amoureux inconditionnel de Lisbonne, avait choisi le délicieux  recueil " Le Goût de Lisbonne "de Jean-Noël MOURET.
Découverte de cette ville magnifique en compagnie de célèbres auteurs portugais contemporains.
Une façon littéraire et savoureuse de (re)découvrir Lisbonne à travers ses ambiances, ses odeurs, sa cuisine, ses traditions ...
Déguster un vieux porto avec A. TABUCCHI ou un mille-feuilles avec J. SARAMAGO ...
 Ah, décidément, je rêve de Lisbonne. Pas vous ?
 
Marie-Noëlle avait opté pour un romancier américain, John WILLIAMS. Pour son roman "Stoner".
Le héros, né pauvre dans une ferme du Missouri, fin du 19ème siècle, est envoyé à l'université par son père (au prix de quels efforts!) pour y étudier l'agronomie. Mais William découvre la poésie et la littérature et devient professeur.
Rupture sociale et douleur .
Vie austère en apparence mais ardente en secret.
Plongée dans l'intimité d'un être intègre mais qui se trompe aussi d'histoire d'amour ...
Désillusion et mélancolie. Roman très émouvant.
 

41CfoNzb+CL__

Jacqueline avait lu, avec bonheur ( bon nombre de critiques professionnels ne partagent pas son avis mais ce qui compte ici, c'est l' opinion de Jacqueline) ." La Première chose qu'on regarde" de  Grégoire DELACOURT. Vous vous souvenez de "La Liste de mes envies" ? C'était lui !
 
Bref récit d'une histoire d'amour. Sous les apparences se cachent des personnages fragiles. Turpitudes de la vie et rêves de lendemains souriants...
 
Jacqueline s'était plongée aussi dans un thriller danois " Le dernier Homme bon" de A.J. KAZINSKI.
Une légende juive sert de  fil conducteur à cette histoire.
Un tueur sévit à travers le monde avec comme cibles des bienfaiteurs de l'humanité : les Justes.
Sur le dos des cadavres, une marque indéfinissable. Un négociateur de la police de Copenhague aidé par une astrophysicienne vont tenter de décrypter cette énigme.
Suspense et psychologie jusqu'au dénouement !
 

41ILgHrhvXL__

Annie s'était enthousiasmée pour "La Servante insoumise", 1er roman réussi, de Jane HARRIS.
L'Ecosse au 19ème siècle.
Fuyant un passé sordide, la toute jeune Bessy trouve dans un manoir une place de servante auprès de la toute ravissante Lady Arabella. Celle-ci se pique d'étudier les moeurs des domestiques. Et, à cet effet, elle exige que Bessy consigne tous ses faits et toutes ses pensées intimes par écrit... Entre ces deux êtres esseulés, un lieu fort se tisse. Mais, peu à peu, La maîtresse perd la tête et Bessy domine la situation...
Description des bas-fonds et des moeurs étriquées ou débauchées des notables écossais.
Style alerte, qui ne manque pas de piquant. Et suspense au programme.

41kwcVfdUWL__

" La servante du Seigneur" de Jean-Louis FOURNIER, romancier que Rose-Marie connaît bien. Spécialiste de l'auto-fiction.
Mais cette fois, le récit ressemble un peu trop à un règlement de comptes.
La fille de l'écrivain était belle, intelligente, drôle ...
Mais elle croise la route d'un "chrétien" et se métamorphose en femme sévère, dogmatique, autoritaire et grise ...
 
Récit court, intimiste, qui mêle souvenirs heureux et présent douloureux.
La réponse de la fille à son père est intéressante et peut susciter des polémiques...
 
 
 Les Chagrins", aussi, de Judith PERRIGNON,
Chagrins des uns et des autres...reliés... mais que chacun porte seul.
Helena, murée dans son passé : enfermée à la prison de la Roquette, après que son amant l'ait abandonnée et où elle a accouché d' Angèle, élevée par sa grand-mère.
Les voix se mêlent. Quête filiale. Sensibilité et désenchantement. Roman que Rose-Marie a aimé.
 

magritte-cov-web

Pour clôturer, j'évoque le court récit - très réussi- de notre compatriote, Michel CARLY, éminent spécialiste de SIMENON.
Est-ce la pipe (de Maigret) ... qui l'a conduit à celle de MAGRITTE ?
Toujours est-il, que notre écrivain, fort de multiples renseignements recueillis dans les biographies, les archives, les interviews ... s'est glissé dans la peau de Magritte et nous livre ce récit audacieux : "Moi, René Magritte".
Carly recrée Magritte : ses émotions, ses pensées, ses images fondatrices (son père en chapeau melon et costume noir), ses inspirations picturales...
De son enfance dans le Hainaut (Gilly, Châtelet, Charleroi ...) vers ses débuts de jeune dandy artiste à Bruxelles. Et ensuite, son irruption dans la mouvance surréaliste à Paris...
Carly nous livre un portrait inoubliable de Magritte dans un style à la fois très métaphorique bien que très épuré.
L'art d'écrire de Carly épouse l'art de peindre de Magritte : une réussite !

Posté par bibliobus à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2013

Radio Panik

Radio Panik est une radio libre qui émet sur Bruxelles et qui se définit comme une radio associative, engagée, multi et interculturelle.  Depuis 2009, elle propose une programmation "transversale" consacrée à un thème particulier.  Programmation originale qui multiplie les points de vue et explore un sujet sous un angle différent.

ancien-reveil-radio-clip-art_418635

 

Radio Panik a eu la bonne idée de nous transmettre des DVD audio qui reprennent une selection d'émissions de ces programmations afin d'en faire profiter les lecteurs du bibliobus.  Nous avons ainsi 3 thèmes à vous faire découvrir : la question des genres, les relations entre les sciences et la société et le dernier sur les langues.  N'hésitez pas à vous renseigner auprès des bibliothécaires et à complèter, pourquoi pas, les sujets développés avec les ouvrages de nos collections. 

http://www.radiopanik.org/spip/

Posté par bibliobus à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 septembre 2013

Fureur de lire

Le samedi 12 octobre à partir de 14 h.

rep_boom

Dans le cadre de la Fureur de lire, le service des bibliobus organise en partenariat avec le Centre culturel d'Aiseau-Presles, un après-midi autour de la thématique "Mon livre, ce héros".

 En collaboration avec la Maison des jeunes "Les Castors", Lire et Ecrire Aiseau et la DGAC

 

 Programme de l'après-midi

-  Présence du Bibliobus (le prêt de livres sera possible)
-  Atelier calligramme géant ;
-  Création de boîtes en papier à partir de livres oubliés ;
-  Présence du petit cabinet de curiosités poétiques (écriture de textes sur mesure !)
-  Animation autour de livres-jeux ;
-  Lecture d’albums pour les petits ;
-  Exposition de livres-objets
A 14h30 et à 15h30 : initiation à la calligraphie
16h : venez raconter vos souvenirs de héros à notre micro ;
17h30 : spectacle de lecture à voix haute pour enfants dès 6-7 ans et leurs parents.

Voir aussi ci-dessous

tract_mon_livre_ce_h__ros

 

Posté par bibliobus à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2013

Une bibliothèque dans un train

Dans les rues de Curitiba au Brésil, un drôle de véhicule sillonne la ville : un ancien wagon de train réaménagé en bibliothèque propose aux passants de découvrir gratuitement des ouvrages.

Lire la suite : http://www.mycoop.coop/sinformer/des-initiatives-pour-lhomme/un-train-reconverti-en-bibliotheque-itinerante-trouve-une-nouvelle-jeunesse-au-bresil/

 

Posté par bibliobus à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]