Lors de notre dernière rencontre, nous avons évoqué quelques femmes exceptionnelles.
 
Souvenez-vous ...
 

416pA5lA++L__

Luc, intrigué par l' affaire DSK, avait jeté son dévolu sur Anne SINCLAIR et lu " 21, rue de la Boétie ".
Anne Sinclair, pendant cette période particulièrement difficile de sa vie, s'est penchée sur la vie de son grand-père, Paul Rozenberg, ami et conseiller des peintres, dont la galerie se situait au 21 de la rue de la Boétie à Paris.
Itinéraire donc de ce grand-père juif, visionnaire, mécène, intime de Picasso, de Braque ... devenu paria sous Vichy.
Anne Sinclair retrace son histoire familiale, dominée par l'art, la guerre et l'exil. Beaucoup d'informations concernant les recherches de son grand-père pour retrouver les tableaux volés par les Allemands.
 
Manifeste donc d'une journaliste de talent,qui reprend sa vie en main à 63 ans, et qui rend hommage à son grand-père.
 
Luc (non renseigné sur le contenu de l'ouvrage) aurait souhaité découvrir davantage la personnalité de la journaliste et a été un peu "soûlé" par toutes les précisions picturales de l'ouvrage.
 
Annie avait choisi un grand nom de la littérature : Anaïs NIN (née en 1903) célèbre pour ses fameux Journaux intimes comme voyages intérieurs.
 " Etre une femme " : recueil de textes dans lequel Anaïs Nin réfléchit sur la condition féminine, aborde aussi l'érotisme féminin. Entre articles, conférences et interviews, elle décrypte la place de la femme, son sentiment de culpabilité, sa volonté créatrice.
Quelques-unes de ses thèses - auxquelles Annie  semblait adhérer totalement :
Tout est possible quand on veut.
Créer, concrétiser quelque chose.
Transgresser les règles.
Choisir.
Prendre en main sa destinée.
 
Quel programme exceptionnel pour 2014 . En avant, les femmes ! Les hommes aussi, bien évidemment !
 

41Q74AGX62L__Liliane avait lu avec beaucoup de plaisir " De la part de la princesse morte " (1999) de Kanize MOURAD.
roman historique dans lequel la romancière, journaliste et  elle-même, fille de la dernière sultane de Turquie, raconte la vie de sa mère.
C'est une épopée historique passionnante : la Turquie, le Liban, l' Inde ...
Beaucoup d'ambiance, de détails évocateurs (tissus, parfums ...), de coutumes. Une intrigue palpitante.
Un authentique parcours. Beaucoup d'humanité.
 Un beau roman à offrir !
 
Michel, inconditionnel de Jane Austen, avait plongé sur un roman américain, " Le Club Jane AUSTEN " (2007) de Karen Joy FOWLER.
Californie. Eté caniculaire. Cinq femmes et un homme se réunissent régulièrement pour échanger leurs impressions sur l'oeuvre de la grande romancière anglaise. Mais, en fait, le Club est en mal d'amour !
Tout est prétexte pour analyser les pensées secrètes des membres du club : leurs liaisons, leurs doutes ...
Et l'étude de Jane Austen ( à la grande désillusion de Michel ! ) passe au second plan.
Trop d'intrigues à la façon  "Desperate Housewives" !
 
Console-toi, Michel; la fois prochaine, tu seras comblé !
 

Jacqueline avait été séduite par le personnage d' Hélène GRIMAUT.
Dans " Variations sauvages " (2003), la célèbre pianiste nous raconte son parcours : son enfance rebelle, sa découverte de la musique, sa rencontre avec le piano, sa passion pour Chopin ... et son amour pour les loups !
A la fois harmonie musicale et symbiose animale.
D'après Jacqueline, une autobiographie fascinante empreinte de psychologie et de mysticisme.  
 
Edith n'avait pu se réduire à un choix unique. Elle avait préféré nous offrir toute une série de femmes extraordinaires qui avaient fait l'objet d' un grand entretien à France-Info et dont les témoignages avaient été recueillis
par Célyne BAYT-DARCOURT dans " Femmes d'exception " paru en 2010.
Citons-en trois.

51RcH5Fwy8L__

Florence ARTHAUD, femme libre, figure incontournable de la voile française, qui a fait ses preuves dans un milieu d'hommes, qui a remporté la mythique route du rhum et qui a ouvert la voie à une nouvelle génération de femmes skipper.
Qui s'occupe aussi d'une fondation d'accès à l'eau potable...
 
Dorine BOURNETON.
A 16 ans, seule survivante d'un crash aérien, elle perd l'usage de ses jambes. Et quatre ans plus tard, elle décroche son brevet de pilote. Ce qu'aucune handicapée n'avait réussi avant elle. Elle parvient ensuite à légaliser le pilotage professionnel chez les paraplégiques.
 
Régine FRIEDMAN, qui a vécu dans le ghetto de Varsovie et dont la vie a été marquée  par les persécutions, la faim, le froid et qui s'en est sortie à force de courage, de sang-froid et d'inventivité.
 
Martine, avec beaucoup de sensibilité, nous avait présenté " Mon coeur qui bat et qui n'est pas le mien " 
 d'Aline FEUVRIER-BOULANGER .

413cVNzZyaL__

Témoignage d'Aline qui a 18 ans a le coeur épuisé. Elle souffre d'une malformation cardiaque. Comme son père et son grand-père qui ont été emportés par cette même malformation.

 

Aline attend un donneur compatible. Et, après une nuit d'attente, un inconnu lui a donné son coeur...

 Ce témoignage est un hymne au don d'organes, une tentative d'éveil des consciences, une alerte sur la pénurie des donneurs.

Une renaissance dans un livre émouvant.